Je composte, nous compostons : le composteur au pied de l'immeuble

Nous avons participé au défi "cap ou pas cap de réduire tes déchets" porté par notre agglomération en 2019 (plus d'infos ici). Nous avons reçu, par le SIVOM, une information d'une demi-journée sur le compostage de jardin. Elle a été vraiment très instructive. 
Nous avons appris les bonnes pratiques et les choses à éviter absolument. J'ai alors réalisé que n'importe qui pouvait acheter un composteur mais que l'information sur son utilisation n'était pas forcément fournie avec. On peut donc vite se retrouver dans des situations catastrophiques et qui dégoûtent de retenter l'expérience (odeurs nauséabondes, nuisibles, boues....). Combien de personnes pouvez vous croiser qui vous disent :

" Un composteur ?? Ah non, ça pue !!! "

Il faut savoir qu'un composteur bien équilibré dégage très peu d'odeurs. Il faut surtout respecter la règle simple mais primordiale : 50 % de matière carbonée (carton, boite d’œuf, branchages broyées...) et 50 % de déchets azotés (épluchures, restes de cuisine...). Rien qu'avec cette règle, vous évitez la plupart des odeurs et le crash de votre composteur.

Après cette petite demi-journée d'information, chaque famille est repartie avec son composteur et son petit seau (pour le transfert cuisine / composteur). Et ceci, offert grâce au défi ! Petit problème, nous habitons en appartement... On l'a quand même ramené chez nous car nous voulions voir si nos voisins accepteraient de se lancer avec nous dans le compostage. Au pire, il serait parti dans le jardin de la famille ou des amis. Ce n'était pas complètement perdu. Nous voilà donc partis pour engager la sensibilisation et la communication auprès de nos voisins. 

1 - L'assemblée générale

Vu que ce composteur de jardin doit être placé sur une surface de terre (pour les échanges avec les petites bêbêtes du sous-sol), il devait donc être disposé dans notre espace vert commun à tous les propriétaires. Pour rappel, dès que vous souhaitez intervenir dans les espaces communs, il faut l'approbation des copropriétaires. 

Alors, le jour de l'assemblée générale, mon mari s'est fait le porte-parole du projet. Il a expliqué les avantages du composteur, l'emplacement qui serait le plus judicieux, les règles de bases de fonctionnement... Il a expliqué que rien n'était imposé. Ceux qui veulent tenter l'aventure, se rassemblent et testent tous ensemble. Nous avons expliqué aussi les risques (odeurs, par exemple) et les limites (4/5 foyers max pour débuter avec ce composteur de 200 litres).

Nous nous attendions à des réticences mais pour notre grand plaisir, le vote s'est fait à l'unanimité des présents : OUI pour le compostage en pied d'immeuble ! Il restait donc à le lancer !

2- Le lancement festif

L'assemblée générale ayant eu lieu en début d'année, nous avons décidé de le lancer lors de la traditionnelle fête des voisins. Nous avons réalisé quelques affichettes pour signaler que le composteur serait lancé à ce moment-là (et on espérait faire une pierre deux coups en attirant de nouveaux participants à la fête des voisins).
Le jour J autour d'un apéro, nous avons affiné l'emplacement définitif du composteur tous ensemble. Puis, on a expliqué les règles de base de compostage. Nous avons imprimé quelques plaquettes à conserver sur les règles de compostage (pour se rappeler de ce qui va ou non dans le composteur). 
Et c'était parti !

3- La vie de notre composteur collectif

Depuis mai 2019, notre composteur est utilisé par 3 foyers (dont le nôtre). Nous avons affiné quelques informations (couper en gros morceaux pour que la dégradation soit plus rapide, par exemple). Côté odeur, nous n'avons pas rencontré de problème particulier. Par contre, cet été, avec les fortes chaleurs, nous avons eu une invasion de moucherons. J'ai réussi à limiter l'invasion en couvrant de broyats de bois. Mais c'était assez pénible de se faire agresser par des moucherons en ouvrant le couvercle.

Au bilan, ça marche plutôt bien. Il faut tout de même une (ou plusieurs) personne qui "supervise". Son rôle est de vérifier que tout se passe bien et d'informer les autres si quelque chose est à rectifier. Un nouveau couple doit s'installer dans l'immeuble dans quelques semaines. Ce sera l'occasion de nous présenter et de leur proposer de se joindre à nous.

Osez prendre les devants, et proposez de lancer le composteur en pied d'immeuble ! Au bout d'un an, nous avons pu récolter notre premier compost. Il a servi à une des voisines pour alimenter son jardin (jardins partagés). Elle nous a indiqué qu'il était mieux que celui qu'elle avait dans le composteur de son propre jardin ! Une vraie petite réussite. Les règles d'utilisation ont été respectées, et le bilan est très positif.

Après avoir retourné le composteur et récolter le compost, nous sommes repartis pour une seconde année d'utilisation.







Je composte, nous compostons : le composteur au pied de l'immeuble Je composte, nous compostons : le composteur au pied de l'immeuble Reviewed by Stephanie on 11:57 Rating: 5

Aucun commentaire:

Vous souhaitez publier un commentaire, mais vous n'avez pas de compte ? Rien de plus simple :
1 - Ecrivez votre commentaire dans la case de saisie ci-dessus
2 - Dans le menu déroulant sous la case de saisie, cocher Nom/URL
3 - Indiquer votre nom ou pseudo
4 - Cliquer "Publier commentaire"

Un Grand Merci pour votre commentaire !
A bientôt !

Translate

Fourni par Blogger.